Le voltmètre : outil indispensable.

L’électro-encéphalogramme de nos pachydermes.
vendredi 8 décembre 2006.
 
Note : Les photos arrivent bientot...

D’origine, les régulateurs "Ducati-Energia" ont un fil de sortie vers un voyant qui indique lorsque la charge n’est plus assurée.
Lorsque ce voyant s’allume, c’est invariablement :

-  le fusible de charge qui a cramé ;
-  le régulateur qui a crâmé ;

Ces problèmes engendre forcément des troubles électrique bons à surveiller pour pouvoir prévenir et éviter d’endommager d’autres organes tels que l’alternateur, la batterie... de plus, lors d’un changement de régulateur, on perd parfois la fonction du voyant au tableau de bord. Quand bien même on garderais cette fonction, cette lumière ne nous raconte pas grand chose, finalement...

La vraie solution, celle qui renseigne en temps réel sur l’état de santé électrique de la machine, que tu grilles une ampoule, tu mettes en route un cligno ou grille un régulateur, c’est le voltmètre.

Un voltmètre analogique au format standard tableau de bord, on en trouve sous plusieurs marques, dans une fourchette de 15 à + de 50€. Ils sont faciles et rapide à monter. Il faut prévoir un relais pour un montage tip-top.

Sur les elefants AC, l’emplacement qui était réservé sur les 900ie à la jauge de température d’huile est toujours là, sous la mousse et peu recevoir ce voltmètre. Une fois monté, les connectiques du dessous sont simple :

-  1 + d’entrée voltmètre ;
-  1 - pour le voltmètre ;
-  1 + pour l’éclairage de l’instrumentation ;
-  1 - pour l’éclairage de l’instrumentation.

Une fois ces fils identifiés (la notice aidera, pour sûr !), il s’agira :

1- de connecter un pôle positif "après contact" de la moto (l’après contact est simplement un + qui est mis en service lorsqu’on met le contact de la moto) à l’une des bornes latérales du relais avec un fil rouge. De la borne opposée partira un fil noir vers une masse.

2- de faire arriver un fil rouge + permanent (avec porte fusible et fusible 5A)à la borne inférieure du relais. De la borne supérieure partira un fil rouge vers le + voltmètre.

3- de connecter le + éclairage instrumentation au fil + des veilleuses (le fil jaune arrivant au connecteur des optiques, sous le tableau de bord sur les AC, prendre les documents techniques pour les autres modèles) pour que le voltmètre ne s’illumine que lorsqu’on commute le système d’éclairage de la moto ;

4- assembler la masse du relais et celle du - éclairage instrumentation sur une cosse et les attacher à l’une des vis de support du régulateur.

Pour tester, il suffit de mettre le contact. L’aiguille du voltmètre doit alors donner le voltage juste de la batterie. Si tu allumes alors les codes, l’aiguille baissera et le voltmètre s’allumera.

C’est simple, non ???

Dans quelques kilomètres, tu pourras plus t’en passer ;o)