Elefant Paris-Dakar 88

Premier Bifaro, les podiums boudent...
jeudi 19 janvier 2006.
 

Au Dakar de 1988, l’équipe se présente avec Serge Bacou qui se substitue à Auriol qui passe sur quatre roues.

(JPG)
Team 1988
Gualdi, Picard, De Petri, Bacou dans le désordre...

La moto est équipé pour la première fois de double optiques nécessaires aux éventuelles arrivées de nuit. Ceci s’accompagne de substantiels changements dans le moteur qui adopte un nouveau carter, une cylindrée de 904 cc et de nombreux autres détails.

(JPG)
Bifaro
Le double optique apparait, donnant le sobriquet italien "bifaro" au modèle de série...
(JPG)
Planche de bord ’87
Place au Road-book !!!

L’équipe Cagiva-Lucky Explorer repars pour un rallye de malchance :
De Petri se retire, victime d’une sale chute et le français Bacou, un vétéran du raid africain, ne se révèle pas à la hauteur des attentes.

(JPG)
Poste de pilotage.
On prend ici la mesure de la taille des réservoirs grand-raid.

Franc Gualdi, unique rescapé des quatre "elefantistis" partant, obtient une honorable sixième place, en considérant que son rôle original était celui d’assistance rapide pour De Petri.

(JPG)
Petite roue...
La mode des petites roues avant (19’ voir 18’) pour les terrains durs ne plait pas vraiment aux pilotes...

La compétition est gagnée cette année là par l’italien Edi Orioli sur Honda. Ce nom se liera bientôt étroitement à l’histoire de l’Elefant.

Récap’ technique :

Cylindrée : 904.1 cc
Admission : Carburateur double-corps Weber 44 DCNF
Refroidissement : Air/Huile
Puissance à la roue : NC
Couple à la roue : NC
Suspension av. : Fourche Marzocchi 41,7
Suspension ar. : Monoamortisseur Öhlins Type 46HRCS
Dimension roue av. : 90x90x21"
Dimension roue ar. : 140x90x18"
Capacité carburant : NC