Elefant Paris-Dakar 87

Le premier modèle caréné et le dernier "Monofaro".
jeudi 19 janvier 2006.
 

Le prototype qui participe au Paris-Dakar de 1987 est profondément rénové, pour alimenter la cavalerie du moteur Ducati la moto est équipée d’un carénage intégrale qui englobe le réservoir à carburant. Un réservoir auxiliaire monocoque fait même office de boucle arrière et soutien la selle.

(JPG)
Dunes... (JPG)

Le tableau de bord poursuit une évolution logique. Y apparait le Trip-Master, d’une aide précieuse au lecteur de Road-Book.

Moderne. (JPG)

Ce sera le dernier elefant à optique unique (dit "Monofaro").

Auriol. (JPG)
Dernière participation. (JPG)

Le résultat est un engin compact et très efficace sur les pistes africaines. Alors que "Ciro" De Petri et Franc Gualdi son disqualifiés ou sortis du Rallye, Hubert Auriol arrive à l’avant-dernière étape (en pratique à la dernière, vraie, spéciale) de la course suivi de Neveu sur Honda.

Le Team 1987. (JPG)

C’est une stupide racine cachée dans le sable d’une plantation sénégalaise qui enlève la victoire "d’Hubert l’africain", en lui crochetant un pied, faisant perdre l’équilibre au pilote qui va s’écraser contre un arbre.

(JPG)
(JPG)

Le français en repart tout de même avec les deux les chevilles cassées. Auriol aura passé de considérables épreuves dans cette course aura réussi franchir la ligne d’arrivée après 200 km de piste les chevilles brisées. Le dernier pilote Cagiva est obligé de se retiré de la course.

L' "Africain" (JPG)

Les images télévisées d’Auriol pleurant du douleur font le tour du monde et ils l’élèvent au rang de "victorieux moral" de cette édition du Paris-Dakar.

Récap’ technique :

Cylindrée : 850.9 cc
Admission : Carburateur double-corps Weber 44 DCNF
Refroidissement : Air/Huile
Puissance à la roue : Env. 85ch à 8000 trs/min
Couple à la roue : NC
Suspension avant : Fourche Marzocchi 41,7
Suspension arrière : Monoamortisseur Öhlins Type 46HRCS
Dimension roue av. : 90x90x21"
Dimension roue ar. : 140x90x18"
Capacité carburant : NC