Elefant Paris-Dakar 86

jeudi 19 janvier 2006.
 

Pour 1986, la moto évolue peu.

La version '86. (JPG)

Techniquement, cela se traduit par l’adoption en lieu et place des Dell Orto d’un carburateur double-corps Weber dont l’objectif majeur est de rendre plus progressif le violent bicylindre desmodromique.

Dream Team. (JPG)

La robe et l’équipe changent, laissant place au désormais célèbre "Lucky Explorer" dans un cercle rappelant étrangement une marque de tabac connue. Ce logo symbolisera le parrainage de l’équipe Cagiva par Lucky Strike.

Wheeling. (JPG)
Picard. (JPG)

Cette équipe ne connaitra pas meilleure fortune que la précédente puisqu’alors qu’il est second derrière Neveu, Auriol casse sa chaine qui vient défoncer le carter moteur, laissant l’Elefant sur le bord du 8e Dakar.

Boussole... (JPG)
Vol d'Elefant... (JPG)
Mécanique. (JPG)

Cette année là voit aussi une tragédie à l’arrivée à Dakar : Giampaolo Marinoni chute sur le bord de mer dans la dernière étape. Chute apparemment inoffensive : il se relève et franchi la ligne d’arrivée. Deux jours plus tard, il décède à l’hôpital de Dakar, victime de l’infection d’une lésion au foie...

Drifting... (JPG)

C’est dans cette même édition que le "deus ex machina", Thierry Sabine le créateur et organisateur de l’évènement, et le chanteur Daniel Balavoine disparaîssent dans le crash de leur hélicoptère alors qu’ils suivent la course. Les sables africains ne verront plus la silhouette immaculée des vêtements toujours rigoureusement blancs de Sabine, intervenir pour résoudre n’importe quel problème sans se dérouter de la compétition.

Auriol. (JPG)
Marinoni. (JPG)

Récap’ technique :

Cylindrée : 850.9 cc
Admission : Carburateur Double-corps Weber 44 DCNF
Refroidissement : Air/Huile
Puissance à la roue : NC
Couple à la roue : NC
Suspension avant : Fourche Marzocchi à 41,7
Suspension arrière : 2 amortisseurs Öhlins
Dimensions roue av. : 90x90x21"
Dimensions roue ar. : 140x90x18"
Capacité Carburant : Env. 70 L