Elefant 350 (1985-88) & 650 (1985-87)

Le début d’un mythe.
lundi 30 janvier 2006.
 

Fin 1983, Cagiva présente quelques prototypes de modèles au salon de la Moto de Milan. Ce sont les premiers fruits de la collaboration avec Ducati. D’entre ces prototypes se détache un gros enduro avec moteur Ducati 750 : le premier Elefant.

Il agit d’un modèle tout-terrain de facture traditionnelle : garde-boue haut, réservoir de forme triangulaire, ... l’unique concession "futuriste" : les clignotants montés sur les flancs du réservoir.

Ce qui est extraordinaire pour un enduro, c’est par contre la motorisation, le coupleux et puissant bicylindres desmodromique Ducati. Le moteur présente une importante modification par rapport à la version montée sur les Ducati 750 : La culasse arrière est tournée de 180° pour amener le carburateur postérieur à côté de celui du cylindre avant, entre les cylindres. Ceci permet d’amener la boite à air dans le V et de dégager l’arrière du moteur pour y placer le monoamortisseur en position vertical de l’ensemble de suspensions progressives "Soft Damp".

A l’automne 1984, au salon de Cologne, est présentée le modèle de pré-série avec quelques modifications par rapport au prototype : clignotants traditionnels, fourche Marzocchi, frein arrière à disque et moteur d’une cylindrée plus contenue de 650 cc.

A la fin du printemps de 1985 sont mises dans le commerce les premières Elefant. On les trouve dans les cylindrées 650 et 350, ce qui est dû aux rêgles fiscales italiennes qui offrent quelques facilités à cette dernière cylindrée.

Comme précisé ci-dessus, la réalisation de l’Elefant a nécessité beaucoup de travail (enduro d’avant-garde à l’époque). Le projet du monoamortisseur a demandé l’intervention plus innovatrice : la rotation de 180° du cylindre arrière permettant de positionner des carburateurs au centre du V avec une unique boite à air et permettant une meilleure synchronisation à l’ouverture des gaz.
Cette position ne sera plus abandonnée. Mais si l’intervention améliore l’alimentation, elle crée cependant quelques problèmes à l’échappement à cause de la différence de longueur des collecteurs. Ce soucis sera compensé par la suite grâce au projet des Ducati 916, avec un collecteur en "S" au cylindre postérieur.

Depuis les premiers modèles, Cagiva ne lésine pas pour les dotations techniques, et outre le bicylindres Ducati desmo sus-cité, l’Elefant arbore un monoamortisseurs Öhlins, une fourche Marzocchi et un systême de freins Brembo.

En 1986, la nouvelle livrée du modèle compétition, avec les caractéristiques cercles rouges bordés de blanc, vert et noir, se retrouve sur les nouveaux plastiques du modèle commercial, substantiellement égal, techniquement parlant, à celui de 1985.

Récap’ Technique 650 :

Cylindrée : 649 cc
Carburation : Carburateurs Dell’Orto PHF 36 DD
Refroidissement : Air
Puissance à la roue : 48.55 ch à 7500 trs/min
Couple à la roue : 4.94 m/kg à 6250trs/min
Suspension avant : Fourche Marzocchi 41,7 - déb. 230 mm
Suspension arrière : Monoamortisseur Öhlins Type 46DRS - déb. 210 mm
Dimensions roue av. : 90x90x21"
Dimensions roue ar. : 130x80x17"
Capacité carburant : 16 L
Poids à sec : 182 kg Nb de vitesses : 5

Récap’ Technique 350 :

Cylindrée : 348 cc
Carburation : Carburateurs Dell’Orto PHF 30 DD
Refroidissement : Air
Puissance à la roue : 30.88 ch à 9250 trs/min
Couple à la roue : 2.77 m/kg à 7500trs/min
Suspensions avant : Fourche Marzocchi 41,7 - déb. 230 mm
Suspensions arrière : Monoamortisseur Öhlins Type 46DRS - déb. 210 mm
Dimensions roue av. : 90x90x21"
Dimensions roue ar. : 130x80x17"
Capacité carburant : 16 L
Poids à sec : 186 kg Nb de vitesses : 5