Tutos 900ie Lucky Explorer.

Recondition de la fourche.

Vidange, joints spi et tout le toutim...
jeudi 8 novembre 2012.
 

La fourche des 900ie Lucky Explorer est "unique".
En effet, elle est, tout comme les modèles 350/650/750 monofaro et bifaro d’un diamètre de 41,7mm, mais l’intérieur est différent, et surtout la course est de 23cm (données manuel d’atelier) contre 21cm pour les modèles précédents.
Les différences internes impliquent aussi une différence de joints et outils.

Détaillons ce qu’il nous faut maintenant.

NIVEAU D’INTERVENTION : moyen à costaud

OUTILS NECESSAIRES :
-  Clés Allen (BTR) de 4, 5, 6 et 8.
-  Clé à cliquets, douilles de 8, 10, 12, 15, 30.
-  Tournevis plat à tige longue.
-  Pince coupante.
-  Réglet de 30cm env..
-  Bac à vidange.
-  Chiffons propres.
-  Dégraissant (nettoyant frein par exemple).

MATERIEL NECESSAIRE :
-  Joints spi 41,7x55x8/10 (référence Bihr 640 059).
-  Huile de fourche 7,5W (possibilité de mixer de la 5W et de la 10W à 50/50%).
-  Graisse au cuivre ou pâte de montage.

Maintenant, il faut passer à l’action.
Pour commencer, il faut se faire de la place et déposer le carénage de tête de fourche. Ensuite, on procède étape par étape, comme suit :

DEPOSE DE LA FOURCHE

-  Desserrer (BTR 6) et retirer les brides de guidon, poser un chiffon sur le réservoir et le guidon sur le chiffon en évitant de trop tirer sur les gaines, juste pour dégager les écrous de bouchons des bras de fourche.

-  Débloquer (BTR 8) les vis des pieds de fourche.
ATTENTION, ne pas les dévisser, juste les débloquer.

-  Débloquer (cliquet 30) les bouchons de fourche.
ATTENTION, ne pas les dévisser, juste les débloquer.

-  Retirer (cliquet 12) l’étrier de la fourche.

-  Retirer (cliquet 8) les supports du câble de compteur et de la durit de frein avant sur la fourche.

-  Retirer la roue avant (cliquet 15, 10 puis tournevis pour tirer l’axe).
ATTENTION : si la moto est calée sous le moteur, il faut mettre une cale sous la roue arrière pour éviter tout basculement (moto-roue avant-fourche=poids à l’arrière).

-  Retirer le garde-boue avant (BTR 4 puis 6) et son pontet rigidifieur.

-  Desserrer (BTR 6) côté par côté le té de fourche supérieur.

-  Desserrer (BTR 5) côté par côté le té de fourche inférieur.
ATTENTION : la vis inférieure du côté gauche comporte un écrou opposé (cliquet 10) qui tient le guide de durit de frein avant : défaire cet écrou avant de desserrer.
ATTENTION : lorsqu’un côté du té inférieur est desserré, le bras de fourche peut descendre brusquement, le prévoir.

-  Sortir chaque bras l’un après l’autre en les tirant doucement vers les bas et en les tournant d’un côté puis de l’autre.
ATTENTION : si un bras ne sort pas, desserrer un peu plus les tés supérieurs et inférieurs.

DEMONTAGE DES BRAS DE FOURCHE

-  Préparer un plan de travail avec des chiffons à plat sur l’équivalent de la longueur de la fourche.

-  Préparer un bac à vidange contre un mur.

-  Dévisser (cliquet 30) et enlever le bouchon du tube droit.

-  Sortir la cale, le retrousser le plongeur et retirer le ressort (le laisser s’égoutter en le levant pour éviter d’en mettre partout).

-  Poser ces trois pièces dans l’ordre sur le chiffon.
ATTENTION : Pour tout le démontage de chaque bras de fourche, penser à bien poser les "empilements" dans le bon ordre sur les chiffons pour s’y retrouver au remontage.
ATTENTION : A ce stage, garder le bras en position droite tant qu’il n’est pas vidé de son huile.

-  Renverser doucement le bras pour vider son huile dans le bac à vidange. Pendant ce vidage, pomper le plongeur dans le fourreau tant qu’il n’est pas vidé et qu’il y a une résistance.

-  Poser le tube à l’envers, plongeur enfoncé, dans le bac à huile pour laisser se vider le reste.
ATTENTION : il en restera toujours un peu, donc ne pas hésiter à protéger le sol ou l’établi pour le reste du démontage.

-  Sortir délicatement le joint cache-poussières (tournevis plat tige longue) en évitant de toucher le plongeur.

-  Enlever la bague en téflon sous le cache-poussière, sortir le circlip en faisant levier (tournevis plat tige longue) sur la partie biaisée puis en le relevant.

-  Desserrer (BTR 8) puis enlever la vis (et sa rondelle-joint) de pied de fourche.

-  Tirer vigoureusement d’une main sur le plongeur et de l’autre sur le fourreau pour sortir le premier du second.
ATTENTION : cette action peut engendrer des projections d’huile. Il faut parfois s’y reprendre à plusieurs fois si ça ne sort pas du premier coup.
ATTENTION : la partie interne qui retient le plongeur étant détachée, elle peut sortir lorsqu’on sépare le plongeur du fourreau.

-  Essuyer le tout pour éviter d’en mettre partout.

-  Enlever le joint spi de fourche (Tournevis) en faisant levier puis la rondelle métallique située dessous. Cette dernière sert à éviter la remontée éventuelle du guide.
ATTENTION : en faisant levier sur le bord du fourreau pour sortir le joint, penser à mettre un chiffon entre le tournevis et le bord du fourreau pour protéger ce dernier.

-  Vérifier l’état du guide, situé dans le fourreau sous la rondelle métallique qu’on vient de retirer. Il y en a un autre en bas du plongeur. Ils doivent être gris anthracite/noir et lisse. Vérifier aussi le tube plongeur : il ne doit pas présenter de rayure profonde sur sa partie mobile. Si c’est le cas, poncer la rayure au papier à l’eau très très fin (800) avant le remontage pour éviter au maximum toute fuite future sans avoir à changer le plongeur...
ATTENTION : ne pas griffer ou endommager les guides : ils garantissent le minimum d’usure des éléments de la fourche, sa tenue sans jeux et son bon fonctionnement.

-  Nettoyer avec des chiffons et un peu de dégraissant les éléments, dont l’intérieur du fourreau.

PREPARATION ET REMONTAGE DES BRAS

-  Enlever le ressort circulaire situé derrière la lèvre du nouveau joint spi.

-  Dévisser la jonction de ce petit ressort.
ATTENTION : ce ressort possède une extrémité normale et une autre conique. Ne pas toucher le côté conique.

-  Couper droit, soigneusement (pince coupante) le ressort du côté normal (pas conique) pour lui retirer environs 5mm de long.

-  Revisser le bout conique dans le nouveau bout normal pour refermer le cercle puis réinsérer le ressort derrière la lèvre du joint spi.

-  Replacer la rondelle métallique sur le guide dans le fourreau.

-  Enduire l’intérieur et l’extérieur du joint spi d’huile de fourche.

-  Enduire le logement du joint spi dans le fourreau d’huile de fourche.

-  Glisser le joint spi dans son logement et le pousser au fond de façon uniforme jusqu’à ce qu’il soit en butée. On voit alors apparaitre la gorge du circlip juste au dessus du joint dans les parois du fourreau.
ATTENTION : Parfois le joint ne descend pas avec la simple pression des doigts. On peut alors utiliser des outils spécifiques. Si l’on en a pas, on peut tapoter avec un petit marteau sur un petit morceau de bois qui se glisserait entre le bord et la lèvre, mais en aucun cas l’objet ne doit toucher la lèvre ou être frappé fort : la délicatesse est de mise si l’on a pas les outils spécifiques.

-  Glisser délicatement le plongeur dans le fourreau.
ATTENTION : à l’insertion, bien serrer le guide sur lui-même lorsqu’on lui fait passer le joint spi pour ne pas abimer la lèvre. Dans le doute on peut aussi insérer le tube en premier puis le joint spi par dessus, ce qui est l’adroit en théorie lorsqu’on a les outils spécifiques à l’insertion du joint spi.

-  Remettre le circlip en place.

-  Remettre en place la vis de pied de fourche et sa rondelle-joint, les bloquer autant que possible.
Si la partie interne se met à tourner avec la vis, remettre le ressort dans la fourche, retourner la fourche et poser le ressort par terre, puis appuyer suffisamment sur la fourche pour comprimer un peu le ressort : il comprimera la partie interne, l’empêchant de tourner et permettant le bon serrage de la vis de pied de fourche.

-  Remettre en place la bague en téflon sur le joint spi puis réinsérer le cache-poussières.

-  Poser le bras à l’endroit au sol, rentrer à fond le plongeur dans le fourreau.

-  Verser l’huile de fourche dans le plongeur jusqu’à 18cm du haut de ce dernier (réglet).
Si le niveau est trop bas, descendre votre réglet de 5cm et voir ce qu’il manque pour se faire une idée de ce qu’il y a à remettre. Le tube étant étroit, le niveau monte vite, donc procéder petite dose par petite dose pour faire le niveau. Si l’on passe au dessus de peu, on trempe un bon coup le réglet dans le tube puis on l’essuie... jusqu’à obtenir le bon niveau... ça va plutôt vite.

-  Pomper le plongeur dans le fourreau afin de purger l’air puis refaire le niveau, toujours à 18cm du haut du plongeur enfoncé.

-  Remettre le ressort dans le même sens (biseau vers le bas), la cale puis le bouchon.

-  Faire la même chose avec le bras de fourche gauche...

-  Lors du remontage des bras dans les Tés, ne pas oublier de mettre les soufflets et leur bague de maintien en place avant tout. La bague se remet avec le biseau vers le haut, pour aider à passer le soufflet.

-  Enfin, Une fois le tout remonté (passer toutes les vis à la pâte à montage pour éviter qu’elles ne grippent), la roue et le garde-boue en place, penser à bien vérifier tous les serrages (Tés inférieurs et supérieurs, axe de roue et ses brides, vis d’étrier et de garde-boue...) et à ré-affiner les serrages des vis de pieds de fourche, des bouchons de fourches et fatalement des brides de guidon (impossible de serrer les bouchons sans déposer le guidon).

Voilà. J’espère que ce retour d’expérience pourra être utile, n’hésitez pas à me mettre vos remarques sur le forum (http://forum.elefantriders.fr), et bonne route !!!

Attention : Merci de bien vouloir noter que le site, son concepteur et ses inscrits ne pourront être tenus pour responsable en cas de problème suite à la fabrication personnelle d’une réalisation présente sur ce site.