Elefant Marathon 94 (dites "Azzalin", "Compé-client" ou "CH Racing")

La fin des protos-usine.
vendredi 20 janvier 2006.
 

Le Dakar de 1993 ayant été très décevant, l’année 1994 est inauguré une nouvelle formule pour tenter de relancer le rallye qui traverse une grave crise : Les coûteux prototypes d’usines, vraies formule 1 du désert, sont bannis, en faveur de motos plus étroitement dérivées de la série.
Yamaha renonce, n’ayant pas à ce moment une base de série suffisamment compétitive. Cagiva met alors à disposition des pilotes privés un Elefant élaborée par CH Racing, l’organisation créée par Roberto Azzalin plusieurs fois directeur mécanique des équipes Cagiva sur le Dakar.

(JPG)
Cagiva CHR
Après l’arrêt des prototypes, le premier modèle ayant pour base le modèle de série arrive sur les rallye-raid.

Pour en faire un engin de compétition, la moto de série est équipée avec deux carburateurs Keihin (l’injection n’est pas adaptée aux essences africaines pleines d’impuretés) cylindrée portée à 950 cc, suspensions à débattements accrus, bras oscillant renforcé et rallongé, réservoir auxiliaire monocoque sous la selle, réservoirs eau/huile sous de part et d’autre du moteur, sabot moteur plat, ligne d’échappement modifiée, moyens de navigations adaptés au désert...
Avec cette moto, Cagiva monopolise pratiquement le lot des partants, et permet à Orioli, après un combat acharné avec Arcarons, de remporter son troisième Dakar en arrivant en tête à Paris dans cette édition Aller-Retour d’Europe-Afrique-Europe.

(JPG)
Similitudes
Le carénage avant est carément le modèle de série emprunté aux modèles AC.
(JPG)
Plus de Team
Le team usine Lucky Explorer n’existe plus, mais Cagiva courre désormais sous plusieurs couleurs.

Ces motos ont continué à êtres produites par la suite pour les pilotes privés. L’une d’entre elle a permis au pilote privé Oscar Gallardo de passer professionnel après avois remporté une septième et une seconde place ( !!!) aux Dakar 96 et 97. D’autres furent utilisée encore longtemps. En 2004 David Casteu et Mauro Maion ont couru le Dakar sur des Elefant Marathon et David est arrivé au bout (32e). Il est aujourd’hui professionnel sur KTM.

Récap’ technique :

Cylindrée : 950 cc
Admission : Carburateurs Keihin 38
Refroidissement : Air/Huile
Puissance à la roue : NC
Couple à la roue : NC
Suspension avant : Fourche Marzocchi Magnum 45 - Déb. 290 mm
Suspension arrière : Monoamortisseur Öhlins type HRCS
Dimensions roue av. : 90x90x21"
Dimensions roue ar. : 140x90x18"
Capacité carburant : + de 50 L